Vous êtes ici : Forums > Rendez-vous sur piste > Magny-Cours le 18 juillet

>> Magny-Cours le 18 juillet


Page : 1

iceive

143 messages
Message posté le : 17/07/2011 à 07:52

Salut,

je démarre ce dimanche pour une première fois sur le circuit de Magny-Cours, je me réjouis déjà d'y être... y en a qui font également le déplacement????

Alors on se retrouvera sans doute sans le coin.

A+

Raf

iceive

143 messages
Message posté le : 31/07/2011 à 13:19

CR roulage Magny-Cours le 18 juillet 2011

je démarre de Liège à 12h30 dimanche 17 juillet après avoir chargé la golf 4 à donf... plus de place, ne serait-ce qu'un petit bout pour mon pote Willy que le passe prendre 80 km plus bas. Le temps de faire un petit détour au Grand-duché de Luxembourg histoire de gonfler les réserves d'essence et de mazout pour pas cher...
On the road again...7 longues heures de route avec 3 arrêts histoire de se dégourdir les jambes et dégorger le poireau
La météo annoncée est : "averses passagères le matin et éclaircies en après-midi... boh je n'étais pas vraiment chaud de me taper les 1400 bornes au risque de me retrouver sur un circuit que je ne connais pas et à apprendre sur la pluie. Finalement mon optimiste l'a emporté et j'ai bien fait...vous comprendrez en lisant la suite.
Le voyage est terrible on passe d'éclaircies à des pluies abondantes...bref un temps...à la belge ...

On arrive à 20h45, super je passe le contrôle technique et l'inscription et puis hop on monte le campement de base pour la nuit. Première constatation, il y a beaucoup de vent il va falloir attacher la tonnelle solidement.
Je choisis de me mettre juste à côté d'une borne électrique au coin d'un parking jouxtant l'allée centrale menant au paddock. ll y a un petit talus et le parking est en contrebas, génial nous ne serons pas en plein vent, arrimage de la tonnelle, j'avais pris des bidons, on attache la remorque et la bagnole histoire de pas de se retrouver à poils le matin...

22h45 tout est équipé, placé, monté, on commence à manger...et l'on s'endors vers 00h15.

Au passage du contrôle technique le type me signale que ma poignée de gaz ne revient pas toute seule quand je braque vers la droite, je discute un peu et il me dit qu'il contrôlera ça le lendemain matin avant de monter sur la piste...mais il me donne quand même ma carte...bon ce n'est pas trop grave...

Je passe ma nuit tranquillement et levé à 7h00 tapante, le parking ce remplit doucement, très doucement, il a plu légèrement, le sol est sec, le ciel est changeant, je ne le sens pas vraiment... je démonte ma poignée de gaz pour la remettre dans sa configuration d'origine et là je casse un ergot à l'intérieur de ma poignée servant à retenir l'embout de câble du retour de gaz...ça commence bien pas de pièce de rechange tu m'étonnes pas pensé à ça... bref après avoir sillonné le paddock en long en large et ce 20 minutes avant le briefing, je rentre comme une âme en peine et décide de choisir l'option offensive, je referme dans l'état avec un seul ergot retenant le retour...tant pis si ça lâche je couperai le moteur.
Briefing, pas surprise rien de neuf, comme d'habitude... rappel des drapeaux, consignes de sécurité et blablabla et....

météo : changeante !!!!

mode expert
7 runs au programme dont 2 sous la pluie...


1er run à 9h00 piste sèche

je l'appelle le run d'observation, je ne connais pas le tracé, j'ai juste un plan du circuit, je décide de prendre une roue dès le départ, histoire de voir les trajectoires et points de freinage, ma moto est équipée d'un nouveau ressort arrière et la fourche revient d'un entretien complet, je sens directement une différence au niveau de la précision sur l'angle, elle est plus dure de l'arrière et ne glisse plus comme avant à l'accélération. Je commence à prendre de l'assurance et je rentre après 8 tours. Résultat 2'02". N'ayant pas de référence je demande à mon pote de chronométré les "bmw boys" 1'49".
Première impression, estoril terrible, tu peux toujours rentrer plus vite et sortir plus fort, y a de la marche, Adélaïde gros freinage, j'aime ça... au panneau 200... Nurburgring très technique et le 180 tu rentres dedans sur les freins et gare à la sortie, j'ai failli passer au dessus de la moto après 4 tours : trop de gaz...., Imola très impressionnant la première fois et puis tu te demandes comment il faut rentrer dedans, le château d'eau bien aussi...que dire de plus terrible le circuit, j'adore vraiment très très technique...


2ème run à 10h00 piste détrempée...

j'ai des pneus pluies mais pas de 2ème train donc je choisis au vue des nuages et de la piste qui sèche de rester en cale sèche...

3ème run à 11h00 la pluie est revenue juste au moment ou je commençais à m'apprêter...merde ça va pas commencer... la piste devient open pour tout le monde...

4ème run à midi l'organisateur annonce le retour des sessions et c'est reparti,

je démarre derrière une R1, nous faisons le tour ensemble après estoril dans la ligne droite et à l'accélération dans la ligne droite et à la sortie d'adélaïde pas possible de suivre, manque de puissance, mais bon dans les autres parties techniques je rentre plus vite et reviens finalement à son cul, nous roulons dans le même chrono, je retiens mon souffle à la sortie d'Imola où dans le gauche je remets les gaz un peu trop fort et ça glisse très fort...bref un château d'eau plus tard et ça repars... pas facile à négocier la chicane avant la ligne droite des stands, je n'ose pas rouler sur la ligne blanche qui me paraît fort glissante et pourtant ça te lance bien dans la ligne droite si tu ouvres tôt....je me fais déposer correctement dans le 180 sur l'extérieur par la "MATIS" belle machine super pilote, 1'45" rien à dire, mon chrono s'améliore je descends pour la première fois en dessous des 2'00", je suis satisfait, je rentre tard dans Imola et je coupe correctement sur le vibreur avant de rentrer dans estoril, j'ai encore trop tendance à serrer dans ce virage, j'ai même l'impression que ce tracé permet différentes trajectoires en fonction du style de pilotage...à méditer.

C'est la pause déjeuner, histoire de reprendre des forces, nous cassons la croûte avec Willy, un bon sandwich merguez plus tard et me revoilà requinquer comme un hareng frais..

5ème run 14h00 super sec : je m'encanaille avec mes voisins de parking qui roule en 1198 s et 848, ça va le faire pendant 10 minutes car nous serons de retour au paddock plus tôt que prévu, un bmw boys se rate dans le gauche après m'avoir dépassé dans la ligne droite des stands comme un missile, j'aperçois de la fumée et je vois une bécane qui rebondit dans le bas à gravier, je passe à côté en me concentrant aussitôt sur ma trajectoire...rentrée au stand pas le temps de se mettre à température...1'59"40'''...

6ème run 15h00 super sec quelle chance avec la météo, je démarre avec le voisin et sa 1198s, même constat qu'avec la R1, il me file le train pendant 4 tours sans pouvoir trouver la faille et puis je rate un faux point mort à l'entrée d'adélaïde et il me passe le cochon ça va chier, je lui colle le train m'applique vraiment dans les parties de relance où je dois être le plus proche possible avant la remise des gaz pour pas me faire déposer... dès qu'il relève la bécane ça décoiffe, mais bon il ne parvient pas à me lâcher à la sortie de la ligne droite j'ai facilement 25 mètres de retard et dès la sortie d'estoril je suis à nouveau à son cul, je tente même un extérieur là mais j'arrive trop déporté que pour pouvoir passer à l'accélération... mais quel run de folie, je me fais plaisir je prends mes repères, freine de plus en plus tard, la confiance monte petit à petit et je termine avec un chrono à 1'57"09'''....je suis vraiment content de moi...

7ème et dernier run à 16h00, je décide de placer la caméra ( enfin de mettre "on" car j'étais tellement dedans que j'oubliais de la brancher en montant sur la moto ) et c'est reparti pour un run avec une piste claire, nous n'étions pas plus de 20 tourner, je n'améliore pas le chrono car il faut encore rentrer en Belgique ( 700 km ) et que le plus dur est fait, restons sur nos roues... mon cul ouais je roule en 1'58" régulier sans prendre trop de risque, je rentre avec la banane et plein d'images en tête...

Démontage du campement, petite douche et départ vers 17h30 pour arriver à Liège à 1h00 après avoir retaper mon pote Willy une heure plus tôt...et bouffer un quick 3 heures plus tôt...

Conclusion

Première fois pour moi à Magny-Cours et pas déçu du voyage malgré la distance, un circuit magnifique, très technique, le revêtement tip top... l'ambiance un peu refroidie avec la météo capricieuse, pas beaucoup de pilotes ( max 100 ) j'étais vraiment étonné de cet absence de pilote sur la piste mais ce n'est pas plus mal...
Imola : grosse couille !!!! Quel virage magnifique... quel pied on prend avant de jeter la bécane dans ce virage... Estoril bien aussi comme expliqué au dessus, au final j'élargissais au milieu...
Je n'ai rencontré personne du forum, juste un gars qui avait cassé sa sonde d'huile sur son 848 et je l'ai dépanné avec un écrou de banjo d'...étrier de frein, c le même pas de vis... ça peut toujours être utile...

Voilà j'espère pouvoir y retourner dès que possible pour continuer à me faire plaisir...

A bientôt.

Raf

fredr1

1307 messages
Message posté le : 31/07/2011 à 15:09

super cr raph,nous nous y allons la semaine prochaine lundi et mardi,puis on reste sur place et on roule samedi,dimanche et lundi : j espere qu on auras la meteo avec nous comme on l avait l annee passee

tcheuuu
iceive

143 messages
Message posté le : 01/08/2011 à 09:47

j'espère pour vous aussi que le temps sera de la partie... bon amusement

fred848

Moderator

2518 messages
Message posté le : 01/08/2011 à 14:01

Merci pour ce chouette CR qui, comme très souvent, donne bien envie !!

www.fmb-informatique.be
durdur

105 messages
Message posté le : 01/08/2011 à 17:38

chouette cr raf /

promis la prochaine fois,on ne te laisse pas seul la bas

faudra juste tirer entre vous a la courte paille pour savoir qui va dormir avec la vieille tante celiba de mon épouse..



bien vite le 22 hein

quel pied,on peut prendre sur piste..
Page : 1