Vous êtes ici : Accueil | Actualités | Un glorieux week-end pour Sébastien

Un glorieux week-end pour Sébastien


Auteur : Philippe Jaumotte | Validé par : Jérôme | 17/08/2010



Pour ce week-end du 15 août, Sébastien Le Grelle avait décidé de faire fort : le samedi 14, il participait aux 6 heures d’endurance et, le dimanche 15, il disputait les deux courses de Superbike et les deux de Supersport 600. Autant dire que du vendredi au dimanche, entre les séances d’essais, les warm-up et les épreuves, il lui restait peu de temps pour flâner. Heureusement, Sébastien tient la condition physique. Et cela a été payant : il a collectionné les succès !

Après tous les essais, samedi après-midi, les 6 heures d’endurance sont lancées. Sébastien un peu fatigué (il ne s’est pas ménagé pendant les essais avec des nouveaux Metzeler) et souffrant en fait d’une petite fracture du péroné (il l’apprend ce lundi), c’est son équipier David Drieghe qui s’élance au pas de course à travers la piste, enfourche sa Honda CBRR 1000 qui est à la 5ème place sur l’épi et attaque le raidillon. Mais David n’a pas le bon filing de l’avant. Quand, après 35 minutes, il passe le relais à Sébastien, il est 12ème. Seb va faire le forcing et après un double relais, il est remonté en 5ème position. Sur ce circuit, l’équipage n’est pas très homogène : Sébastien roule plus vite que David qui manque quelque peu de confiance. De plus, leur machine est équipée d’un réservoir de 17 litres contre 24 aux autres motos d’endurance. Les arrêts sont donc plus fréquents et sur le tracé de Francorchamps où la pit-lane s’étend des stands F1 au raidillon cela prend beaucoup de temps. Après deux doubles relais de Sébastien, l’équipe termine à la 5ème place. « J’étais un peu déçu à l’arrivée. Mes temps me mettaient dans le coup. J’aurais pu gagner une seconde dans mes derniers relais mais ce n’était pas la peine de prendre des gros risques. »

Le dimanche pour les 4 sprints auxquels il participe, Sébastien est super motivé, il veut faire oublier son demi échec de la veille. Dès les warm-up, il montre qu’il faudra compter avec lui.

A la première manche Superbike où les pilotes des championnats de Hollande et de Belgique sont mélangés, Sébastien se fait enfermé au départ, il boucle son premier tour en 12ème position. Le restant de la course le verra faire le forcing et remonter ses adversaires pour terminer 3ème au général mais premier Belge.
A la seconde manche, Sébastien est en bagarre pour la tête avec les Hollandais quand le drapeau rouge est présenté. La course repartira pour 3 tours. Parti 4ème derrière Vos, Seb parvient à le passer, il se lance à la poursuite des deux autres et, survolté, il les passe et remporte définitivement la course. « C’était vraiment une belle course. Je me sentais à l’aise sur ma Honda, je faisais corps avec ma moto. J’avais un bon contrôle.»
Pour les épreuves de Supersport 600, les concurrents sont nombreux. Les deux championnats sont séparés. Sébastien est donc confronté uniquement à des pilotes belges, une quarantaine. Mais avec des Fastré, Mackels et autres pilotes très rapides, le niveau est très relevé.
A la première confrontation, Sébastien s’élance de la 4ème place. Un départ raté : le moteur s’étouffe. Il reprend bien le contrôle de sa machine et revient le couteau entre les dents. Il remonte un à un tous les concurrents sans faire d’erreur et passe le drapeau à damier en vainqueur.
Le départ de la seconde manche se passe sans problème. Sébastien boucle le premier tour en tête. Cela ne veut pas dire que sera une promenade tranquille. Il doit se battre contre des redoutables adversaires. Il remporte de nouveau cette manche.
Dans des conditions climatiques identiques, Seb tourne 2 secondes plus vite que le meilleur temps des Hollandais.

« On ne pouvait rêver mieux pour ce dimanche. C’est le meilleur score : quatre sur quatre. C’est évidemment aussi grâce à tous mes partenaires. Je les remercie de la confiance qu’ils me font. Sans leur soutien, un tel succès ne serait pas possible. Merci ! »

Philippe Jaumotte, relations presse





| Précédent | Suivant |






Optimisé pour Firefox