Vous êtes ici : Accueil | Actualités | [Communiqué] Le « flagman » s’appelle Xavier Siméon !

[Communiqué] Le « flagman » s’appelle Xavier Siméon !


Auteur : DG Sport - Photos : Zelos | Validé par : Jérôme | 08/08/2013



Le départ type Le Mans d’une épreuve d’endurance est toujours un moment poignant. Peut-être même le plus intense de toute la compétition. Face à leur machine, les pilotes sont tendus, haletants, cherchant un souffle que l’adrénaline de l’instant leur coupe. En face, les mécanos vérifient une fois, deux fois, trois fois s’ils n’ont rien oublié et prient pour que la moto qu’ils tiennent en équilibre instable démarre au quart de tour.

Mais il y a un homme qui est encore plus tendu: le flagman, celui qui donne le départ !

Il doit attendre l’instant idéal, la minute précise, vérifier que personne ne quitte sa position, ne pas faire frémir son drapeau ne fusse qu’imperceptiblement sous peine de déclencher inopinément la cavalcade de la meute.

Un job difficile que découvrira samedi sur le coup de 14h30 un certain… Xavier Siméon.

En effet, c’est le pilote du team Maptaq SAG ZELOS, notre champion de la Moto2 qui donnera le signal de départ des 6 Heures Moto de Spa-Francorchamps.

Une lourde responsabilité pour le Bruxellois qui est habituellement sur la piste, concentré, les yeux fixés vers un jeu de lumières.
Ici, pas de lumière, c’est vers lui que tous les regards seront tournés…





| Précédent | Suivant |






Optimisé pour Firefox